Chapitre 16 : Mais notre plaisir était précisément trop officiel

Jean et Frédie sont partis en voyage dans le Sud-ouest de la France avec leur père pour faire des recherches sur la généalogie de la Famille. Ils passent huit jours dans le château d’un ami de leur père. Ils sont très bien traités et ont le droit de faire tout ce qu’ils ne peuvent pas faire chez eux. Les interdictions manque à Jean et trouve que pour savourer un plaisir il ne faut pas l’obtenir simplement. Donc finalement il préfère obtenir des satisfactions en utilisant sa ruse, qu’il a développée depuis si longtemps, pour résister à sa mère. Cette phrase confirme la phrase du chapitre 11 (« On ne construit un bonheur sur les ruines d’une longue misère ») : « Folcoche m’était devenue indispensable comme la rente du mutilé qui vit de sa blessure ».

Publié dans : Des phrases clés |le 23 novembre, 2014 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 28 novembre 2014 à 20 h 43 min Estermann écrit:

    Le commentaire est clair, bien structuré, avec un lien fait avec une autre phrase du roman, ce qui est très intéressant et pertinent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja
| Seulement mes mots